Accédez aux ressources et aux outils pour accompagner les personnes en perte d'autonomie
Recherchez un partenaire - site en cours de développement
Recherchez un partenaire

Infolettre ARS IDF n°5 Stop Covid ensemble

Actualité créée le mardi 10 novembre 2020
InfoLettre ARS-crop540x160-resize338x100.jpg

A l'heure de cet édito, nous ne pouvons pas encore mesurer si le confinement produit les effets attendus sur la courbe épidémique. Mais nous sommes certains de deux choses, qu'il nous faut partager avec l'ensemble des franciliens. D'abord, quelles que soient les données de la fin de semaine, il nous faudra maintenir tous les efforts, le confinement comme l'action de santé communautaire. Rien ne serait pire qu'un relâchement prématuré de cette mobilisation, qui rendrait non seulement éphémères d'éventuelles améliorations, mais surtout vains les efforts considérables que s'imposent nos concitoyens, et d'abord les catégories populaires. L'efficacité sanitaire rejoint ici le respect démocratique.

Ensuite, nous devons veiller sans relâche à ce que la santé de nos interlocuteurs reste au centre de leurs préoccupations, nous assurer qu'aucun obstacle à la prévention ou aux soins ne vienne compliquer encore la période. On sait par expérience que des renoncements supplémentaires sont fréquents, qu'il existe trop de ruptures dans la prise en charge des pathologies chroniques, que le suivi des enfants peut être fragilisé, que les besoins en santé mentale croissent. L'Agence mobilise l'ensemble du système de soins, développe des réponses spécifiques – notamment en soutien psychique. Mais tout cela ne sert à rien si chacun de nous n'est pas militant de la prévention et de l'accès aux soins. Maintenons donc cette préoccupation au cœur de nos interventions, à chaque instant.

Luc Ginot,

Directeur de la Santé Publique

Le programme de prévention

 « Beaucoup de personnes dans ce quartier vivent dans des conditions très précaires et ont des difficultés à accéder à l'attestation de sortie obligatoire, et à se procurer des masques. L'action a été très efficace avec des retours en faveur du port du masque, il serait bien d'y ajouter la distribution de gel hydro alcoolique, au moins pour les personnes dans la rue ».

Migrations Santé, quartier de la gare /de la Maison pour Tous Résidence sociale COALLIA, Aubervilliers

 

 

Quelques chiffres...

710

interventions réalisées

25 862

personnes rencontrées

12 273

masques distribués

 

Adapter les interventions à la 2e phase du confinement

L'Ile-de-France fait toujours partie des régions actuellement les plus impactées par l'épidémie de Covid-19. En semaine 44 (du 26/10 au 01/11), 69 778 cas et 96 319 sujets contacts ont été pris en charge par les équipes de l'Assurance maladie. Néanmoins, le confinement ne doit pas modifier le degré d'engagement des acteurs mobilisés dans le plan d'action « Stop Covid Ensemble ». Les associations et collectivités qui participent à freiner la propagation de l'épidémie et à limiter les effets inégalitaires liées aux conditions de vie et d'emploi sont invitées à s'investir dans un nouveau cadre.

L'ARS encourage leurs interventions dans l'espace public ainsi que dans les structures ouvertes au public selon le décret n° 2020-1310 du 29 octobre dernier. Elle a transmis aux associations partenaires une lettre de mission qui permet de délivrer des attestations de déplacements à leurs salariés et bénévoles pour une mission d'intérêt général comme « Stop Covid Ensemble ».

 

Retour sur les web conférences avec les partenaires

Lors de la web conférence des coordonnateurs CLS/CLSM du 04/11, quelques préoccupations sont remontées:

·         S'adapter au confinement pour toucher les habitants, en tenant compte de la fracture numérique

·         Le besoin d'informations actualisées concernant la doctrine de dépistage et l'utilisation des tests antigéniques

·         L'accès au dépistage des personnes sans droits ouverts

 

Les associations partenaires ont évoqué certains sujets lors de la réunion d'échange du 03/11 :

·         L'approvisionnement en masques pour les enfants en milieu scolaire à partir de six ans, notamment pour les familles les plus défavorisées

·         Les outils de communication (outils clés en main, diffusables via les réseaux sociaux) et la difficulté à faire le tri face à l'affluence d'outils existants

·         L'attestation de circulation pour leur permettre de poursuivre leurs interventions en phase de confinement

·         La question de la mise à l'abri des gens à la rue 

 

Les prochaines réunions avec les associations habilitées par l'ARS et les coordonnateurs CLS se tiendront respectivement le mardi 17/11 et le jeudi 19/11 prochains entre 12h et 13h30.

 

Focus sur vos actions : dans le Val d'Oise

Depuis 2005, Ensemble Pour Le Développement Humain œuvre dans les domaines de l'éducation, de la santé et du social sur le territoire de Villiers-le-Bel et des villes limitrophes avec une équipe polyglotte et multiculturelle de formateurs expérimentés.

Comment avez-vous adapté votre intervention dans le cadre de la pandémie et du confinement ?

L'équipe composée de spécialistes des secteurs médico et sociaux s'est mobilisée 7 jours sur 7, sur des plages horaires étendues en s'appuyant sur le téléphone, les réseaux sociaux et messageries en ligne.

(Source : EPDH)

Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp subissent une panne majeureQuelle est la place des réseaux sociaux dans vos interventions ?

Nous avons décidé d'intensifier notre présence sur les réseaux sociaux : nous avons contacté 650 familles et jeunes que nous accompagnons à la fois en ligne et sur le terrain, au plan administratif, éducatif, médical, juridique. Nous faisons le lien pour elles avec les institutions du territoire pour faciliter leurs démarches (CCAS, CAF, mairies...). Nous veillons également à rompre l'isolement, en facilitant les échanges (recettes de cuisine, astuces et soutiens à mobiliser pour s'organiser pendant le confinement, conseils pour faciliter l'accès aux soins, ...). La cadence de ces actions de sensibilisation est accélérée et ciblée sur les populations présentant de nombreuses précarités.

 

Port du masque à l'école partir de 6 ans : quelques repères

La mise en place du port du masque à l'école à partir de 6 ans peut sembler étonnante à de nombreux parents, en particulier compte-tenu des précédentes recommandations. Contrairement à ce que certains détracteurs avancent, cette mesure est pourtant bien recommandée par l'OMS et approuvée par l'UNICEF sous certaines conditions comme la capacité de l'enfant à utiliser un masque correctement, l'existence d'une supervision adéquate par un adulte et d'instructions données à l'enfant sur le port et le retrait des masques.

Le port du masque pour les enfants est particulièrement recommandé dans les contextes d'interactions de l'enfant avec d'autres personnes exposées à un risque élevé de développer une maladie grave, telles que les personnes âgées et celles souffrant d'autres affections préexistantes.

Le Conseil Scientifique, dans son avis du 26 octobre dernier, constate que les critères retenus par l'OMS sont réunis et propose le port du masque à l'école dès 6 ans. Il note que cette mesure est également en place en Espagne, en Italie et en Allemagne.

 

Boite à outils

Depuis le début de la pandémie vous avez accès à une multitude d'informations, d'outils de prévention (affiches, spot audio, vidéos, ...) mis à disposition par Santé Publique France, l'ARS IDF, PromoSanté IDF et de nombreux autres acteurs. Ces supports ne sont pas toujours faciles à utiliser notamment lorsqu'il s'agit d'intervenir au plus vite auprès de publics variés.

Voici une première sélection d'outils volontairement centrée sur les thèmes qui renvoient le plus à vos demandes en phase de confinement. Nous vous les proposons en format PDF ou liens audios, que vous pouvez utiliser facilement sous forme d'envois par mail, sms, reprise sur les réseaux sociaux.

Des fiches Santé BD au format PDF sur :

-       Le port du masque

-       Les gestes simples

-       Le confinement

 

Des vidéos explicatives en plusieurs langues par Banlieues Santé.

Le catalogue de Santé Publique France et une vidéo sur le thème de la circulation forte du virus

 

La plateforme avec-toi.org propose des capsules audio couplées à des illustrations, qui permettent d'accéder à de multiples informations sur la santé, les gestes barrières en plusieurs langues.

 

Ressources pour enfants :

Une affichette pour aider les enfants à bien utiliser les masques en accueil collectif

Un jeu pour apprendre à décrypter les émotions masqué 

 

L'infolettre est également disponible sur le site de PromoSanté Ile-de-France

 

Contact : ars-idf-actions-prevention@ars.sante.fr